Donne-moi à boire

A boire…

AFROpoésie

Renaud Ayi Dossavi-Alipoeh (1993-) – Jeune pousse d’AFROpoésie – TOGO

lèvres.png

Donne-moi à boire

Ton matin salé…parfumé de miel et de pétales rouge vif

La lassitude tranquille de tes mains parcourant mon corps

A la recherche d’un nectar sacré, quelque part…

A mi-chemin entre tes lèvres et ma luxure

Donne-moi à boire

La douceur rose de tes baisers affamés

La flamme pécheresse qui pétille dans tes yeux

Chavirés de plaisir, quelque part…

A mi-chemin entre tes seins et mes éternels émerveillements

 –

Donne-moi à boire

La musique des draps torturés à coup de malices

Et les mots susurrés en un souffle, volé à la fatigue

Et la tyrannique félicité…

Et tes mots affectueux, volant en un nuée de papillons parfumés

Et cette féroce extase, qui me prendrait

Corps et âme

Ce bonheur indomptable

Comme si j’écoutais un Beethoven…assis entre tes cuisses

 Lomé, Tokoin-Hôpital, 31 12 2014.

View original post

18 mars: Filbleu revisite le conte et rend hommage à Bernard Dadié

SANVEE BénoLe conte est-il juste une évasion, anecdote ou plaisir ancien et universel ? Une chose est sûre, tous les contes disent à celui qui a des oreilles pour entendre des messages qui sont supposés le transformer. Pour cette soirée, Filbleu vous propose de vous laisser dicter la conduite du monde en compagnie de trois conteurs expérimentés qui vont vous faire la démonstration de la force des contes.

View original post 106 mots de plus

Ode au matin

Ode au matin!

AFROpoésie

Renaud Ayi Dossavi-Alipoeh (1993-) – Jeune pousse d’AFROpoésie – TOGO

800px-Jamaica_sunrise

Matin…
Le ciel chante à nos oreilles ses premières odes à la joie
Nous brassons nos solitudes comme des liasses de billets
Une beauté s’en vient sur la pointe des pieds

Nous voler un sourire coupable
A l’approche du soleil
La vie recommence, c’est reparti pour un tour !

Lomé, Tokoin-hôpital, 23 06 2015, 09h05’

View original post

Insomnie

Insomnie…

AFROpoésie

Renaud Ayi Dossavi-Alipoeh (1993-) – Jeune pousse d’AFROpoésie – TOGO

DSC00891

Un zéphyr, un astre enterré, puis un silence

Le ciel est suspendu dans une fragile hésitation

A mi-chemin entre l’oubli et le rêve

 *

Et la nuit s’en vient,

Me caresser la nuque

Me murmurer à l’oreille des musiques et des douceurs oubliées

Elle me montre son sein parsemé d’étoiles et de rêves

Ses océans de bonheur et de lucre

Et ce faisant, détourne mon regard et mon corps

Des bras parfumés du sommeil

Et je gis là, à mi-chemin entre rage et extase

View original post

Fais-moi

AFROpoésie

Renaud Ayi Dossavi-Alipoeh (1993-) – Jeune pousse d’AFROpoésie – TOGO

Bertel_Thorvaldsen_-_Cupid

Fais-moi silence au creux de tes seins si doux

Fais-moi douceur au coin de tes lèvres souriantes

Fais-moi errance le long de ta peau faiseuse de miel

Fais-moi lueur au fond de tes yeux voûte céleste

 *

Fais-moi lettre au milieu de chaque « je t’aime »

Fais-moi transe au sommet de chaque extase

Fais-moi désir brûlant au bout de chaque soupir

Fais-moi saveur dans les étreintes de chaque baiser

 *

A toi, amour, aujourd’hui, demain, et demain, et demain…fais-moi

View original post

HISTOIRE. Inventeurs et savants noirs : leurs 100 inventions qui ont modernisé le monde

Sur les inventeurs et savants noirs….il faut le savoir.

Allain Jules

BlackComme le disait quelqu’un, « Aucune race ne possède le monopole de la beauté et de l’intelligence ».De grands savants comme Aristote, qui avait souligné, formellement, que l’Égypte est le berceau des Mathématiques, lui, spécialiste de la métaphysique, avait précisé que les égyptiens étaient excessivement noirs de peau, en parlant de leur physionomie.? Tout le monde occidental venait s’instruire en Egypte ancienne. Le savant grec Hérodote, témoin oculaire, atteste que « les anciens Égyptiens ont la peau noire et crépus les cheveux. ». Le monde anglophone l’a compris mais, c’est dans le monde francophone que ces vérotés sont encore occultées aujourd’hui.

View original post 1 560 mots de plus

Dubitation

Encore un de mes poèmes, sur Afropoésie.com

AFROpoésie

Renaud Ayi Dossavi-Alipoeh (1993-) – Jeune pousse d’AFROpoésie – TOGO

DSC03891

Comme un regard dansant sur le fil du rasoir

Faire des messes basses avec la mort

Qui joue avec un couteau de cuisine

 –

Et juste quand l’espérance, dans un baroud d’honneur,

Rugit du fond d’un bocal

Lui écraser la tête à l’aide d’un tue-mouche

emprunté à l’ennuie

 –

Faites des ronds et des cercles autour de vos âmes liquéfiées

Faites des trous insecticides dans la termitière de vos désespoirs

Faites des faîtes à vos cauchemars qui tutoient le ciel

Faites des poutous et des bisous à la lune mélancolique

qui tourne la page sur vos pleurs et vos doutes

 –

Et comme le mot, laconique, redessine le monde terne, à l’aquarelle,

Le boire d’une seule gorgée, pour le taire à jamais!

… ou l’avoir en soi, à jamais

View original post

Parenthèse

AFROpoésie

Renaud Ayi Dossavi-Alipoeh (1993-) – Jeune pousse d’AFROpoésie – TOGO

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un doigt se dandine sur le fil du rasoir

Et hésite entre le sang et l’incertitude

Le monde retient son souffle

L’eau assoiffée admire…

.

Et s’enflamme la douleur séculaire

Froide et sans passion

Dans le pot-pourri du cœur qui vagit

.

Et se meurent les années de plaisirs indolents

Dans les plis caverneux de nos yeux vieillissants

Embrassant des lèvres, parties depuis longtemps

.

Et rient des montagnes d’excréments

Et des Icebergs salés

Des rires atteints de jaunisse

Des cris tranchant comme la mort, rouges comme la passion

.

Et s’en vient la barque calme

Qui emmène le mort vers l’ultime page :

Le démiurge lance

Une pièce de cent francs qui tourne dans le vide ! Pile ou face ?

.

Et s’en vont espoirs et craintes,

pleurs et remords

fièvres et passions

Dans l’hésitation du monde

Le temps a cassé…

View original post 18 mots de plus

Mots en sang

AFROpoésie

Renaud Ayi Dossavi-Alipoeh (1993-) – Jeune pousse d’AFROpoésie – TOGO

un-pacte-avec-satan-vip-blog-com-25584sublimation-dune-goutte-de-sang

Faites-nous la nuit rouge-sang

Rouge-passion, Rouge feu-de-luciole

Rouge lame-chauffée-à-blanc

Un bruit de pas dans le silence cajoleur

De la lame qui caresse le cœur de l’innocente enfance

Et lui ouvre les portes

Du repos éternel

.

Et la nuit tremble de peur, face aux obus qui explosent

Face aux ceintures d’explosif incultes qui exultent

Et font un grand doigt d’honneur au « V » de la Vérité et de la Vie

.

Faites-nous une ignorance fardée de textes sacrés

Bariolées de mille tessons de bouteille, d’alcool

Et de bons gros oncles verts

Pour écorcher l’âme à vif

D’une terre noire, « éternelle » suppliciée,

Reine à la couronne d’épine,

Ange déchu, décharné, assise dans de la poussière d’or

.

L’eau rouge crie sans colère

Sa rage de vivre à la face des peaux écarlates, qui regardent

Acquiesçant d’un air entendu

A la vue macaques qui s’agitent et versent…

View original post 72 mots de plus

Jouissance

AFROpoésie

Renaud Ayi Dossavi-Alipoeh (1993-) – Jeune pousse d’AFROpoésie – TOGO

images (2)

A l’eau, ensorcelée

Qui danse sur les berges de tes lèvres sucrées

Comme une solitude racoleuse, elle m’ouvre sa nuisette

Et je plonge dans la chaleur humide de ses rêveries

Dans l’arôme sucré de ses mille et une beautés

De ses incessants sifflements

Scandant à mon oreille, membre turgescent et affamé,

            toute la musique qui peuple le monde

A l’eau rouge et rose, qui tombe comme une rosée parfumée

Sur mes mains fermement agrippées aux seins de la solitude

Que  la douceur soit, tel un sentier doré, parsemé de rêves et de « Pourquoi Pas ? »

A l’eau blanche et noire, qui se fraye un chemin à travers le monolithe de mes doutes

Pour m’abreuver de sa passion

Comme une virgule durcie à la vue d’une Diane

Et qui dit oui à la tentation qui lui tend les bras

Le monde ne…

View original post 11 mots de plus